top of page

Les fausses croyances ou croyances limitantes

Dernière mise à jour : 18 déc. 2022

Et puis d’abord c’est quoi les fausses croyances ?

« Je n’y arriverai pas » « je ne suis pas quelqu’un de bien » « il faut que je sois gentille » « la vie est dangereuse » « dormir est une perte de temps » « je suis trop vieille pour apprendre » « pour mériter ce que je veux, je dois souffrir » « je n’ai pas fait assez d’étude pour réussir »


Ce sont des pensées souvent créées dans notre petite enfance et qui fonctionnent comme un virus informatique et limitent notre perception de la réalité.


La première étape de construction de nos croyances est celui de la perception de la réalité par nos 5 sens

La réalité extérieure nous est transmise par nos 5 sens qui jouent le rôle de filtre.

Par exemple, en tant que myope, je n’ai pas la même façon de voir la réalité qu’une personne qui voit parfaitement bien. Autre exemple, le sens que je donne aux mots que j’exprime n’est peut-être pas tout à fait le sens que tu donnes aux mêmes mots.

Nous pouvons imaginer juste grâce ces deux exemples, des tas de distorsion possible de la réalité et de créations de fausses croyances.


La deuxième étape de construction de nos croyances est le traitement de l’information

De nos 5 sens, l’information est analysée par notre cerveau qui compare l’information reçue par rapport à sa propre banque de données et nous indique si cette information est agréable, désagréable ou neutre. Notre cerveau donne une valence à l’information en fonction de notre propre vécu. Et il réagira toujours de la même façon, un peu comme un programme informatique et ceci tant que nous ne lui donnons pas d’autres voies d’action possible.


Un exemple : en rentrant au primaire, j’ai décidé que j’allais être bonne à l’école pour que mes parentes m’aiment plus. Dans ma perception de ma réalité, j’avais compris qu’il était important pour eux d’être « bonne » à l’école et comme je venais d'avoir un petit frère, j'avais peut-être un peu peur de moins être aimée. C’est devenu une croyance inconsciente, je pourrai dire une programmation inconsciente qui a régit ma vie pendant des années jusqu’à ce que cette programmation devienne bloquante pour moi, que je la découvre et la libère.


Nos fausses croyances sont comme un virus informatique limitant.

Les fausses croyances se créent dès notre conception. Un fœtus qui ne se sent pas désiré pourra en conclure par exemple qu’il n’ait pas quelqu’un de bien, pas quelqu’un d’aimable…et cette croyance va agir comme un virus informatique tant qu’elle ne sera pas délogée.


Un exemple : Célestine perd son papa à l’âge de 8 ans et elle en conçoit cette croyance « mon père ne m’aimait pas ». Cette croyance est ravivée lors de ces deux premiers chagrins d’amour. Je la rencontre alors qu’elle a 40 ans, qu’elle vit seule et qu’il n’est pas question pour elle d’avoir un partenaire amoureux. « De toute façon, les hommes sont incapables d’aimer », me dit-elle et pourtant elle ressent un tel vide dans sa vie. Et c'est lors du travail en sophro-analyse que nous avons pu revenir à la croyance source ou au programme bloquant.


Enfant, nous avons encore trop peu d'éléments de compréhension pour analyser d'une manière objective ce que nous vivons et nous créons tous des tas de fausses croyances. (mais la réalité objective, existe-t-elle vraiment?) Et nous héritons se surcroit des fausses croyances de notre famille.


On classe généralement les fausses croyances en 3 catégories :


Et alors que faire pour prendre conscience de nos fausses croyances et les libérer?!

  • On peut repérer les fausses croyances en observant ce que nous mettons derrière nos "il faut...", "il ne faut pas..." "je dois..." "je ne dois pas..."... et surtout transformer ces débuts de phrase par : "je choisis..." ou "je ne choisis pas...". C'est un beau premier pas. Testez.


  • Et généralement, une bonne thérapeute peut être grandement utile pour débusquer les virus limitant de votre programme de vie et les transformer. Au fait, j'en connais une pas mal que je peux vous conseiller. Elle consulte même par visioconférence. :)


  • Une formation intense pourrait vous aider à mieux conscientiser vos fausses croyances et vous apprendre à les libérer. "l'atelier du Mental" de la Méthode de l'Étre aborde entre autre les outils pour les transformer.


  • Et si vous avez envie de travailler en toute autonomie, une jolie méditation guidée parmi d'autres pourraient vous être utile "le double bus" . Mais rassurez-vous, je ne suis jamais loin et je prends toujours plaisir à vous conseiller si vous avez besoin d'aide pour sélectionner les méditations qui vous seraient utiles.






Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page