REIKI ET SPIRITUALITÉ

Harmonie et Reiki

L’harmonie est l’équilibre entre toutes les parties de mon être, les autres et l’univers.

 

Je vous invite à travailler l’harmonie entre différents niveaux de notre être : 

 

  • L’harmonie entre le physique, l’émotionnel et la pensée ou encore l’harmonie entre le corps, l'âme et l'esprit. Par exemple, lorsque je dis oui en pensant oui, il y a une cohérence entre mes gestes, mes pensées, et mes paroles. A l'inverse, lorsque je dis oui en pensant non, il n'y a pas cohérence et donc harmonie en moi. 

  • L’harmonie entre moi et les autres : à quel point suis-je capable d’accepter l’autre tel qu’il est et dans ses différences.

  • L’harmonie entre moi et l’univers. Par exemple entre ce qui est et ce que je désire. Si je ne suis pas contente de la pluie, je crée une disharmonie entre ce qui est et ce que j’en pense. 

 

  Sur une échelle de 1 à 100, quel est mon degré d’harmonie dans ces trois domaines différents. Je le fais seule puis ensuite quelqu’un d’autre le fait pour moi. Je liste tout ce qui n’est pas en harmonie en moi ou tout ce que je ne veux pas sur la moitié gauche de ma feuille. Lorsque j’ai fini cette liste, j’essaye de la transformer en ce que je veux. Puis, je trouve quels sont les premiers pas à faire pour améliorer mon harmonie et je m’engage à faire ces premiers pas dès aujourd’hui si cela est possible.Je libère tout ce qui n’est pas en harmonie en moi et bloque sa libre circulation (je peux utiliser le soin nuage ou tout autre traitement que mon intuition me suggère ).Je programme l’harmonie en moi et dans ma vie à l’aide du SHK, SKSK et du CR.

 

Une belle harmonie à tous dans le monde.

 

 

 

LA PHILOSOPHIE DU REIKI

 

La philosophie du Reiki émise par Mika Usui est un cours de sagesse resposant sur 5 idéaux. Je vous présente la version que j'ai choisie de retenir ainsi que différentes traductions glanées au fil de mes lectures.

 

Les différentes traductions des idéaux Reiki

 

Aujourd'hui, je travaille honnêtement 

 

Autres traductions :

  • Juste pour aujourd’hui, je vis ma vie honnêtement

  • Dès à présent, Vis honnêtement

  • Aujourd’hui travaillons avec honnêteté

  • Aujourd’hui je ferai mon travail honnêtement 

  • Gagne ta vie honnêtement 

  • Juste pour aujourd’hui, travaille dur sur toi-même

 

 

Aujourd’hui, je me libère de la colère.

 

Autres traductions :

  • Juste pour aujourd’hui, Je me libère de toute colère

  • Juste pour aujourd’hui, demeure libre de toute colère (P Gros)

  • Dès à présent, Ne te mets pas en colère

  • Aujourd’hui pas de colère

  • Aujourd’hui, je ne me mettrai pas en colère (Dama)

  • Juste pour aujourd'hui, je ne me mettrai pas en colère

 

 

Aujourd'hui, je ne me fais pas de souci

 

Autres traductions :

 

  • Juste pour aujourd’hui, Je me libère de toute préoccupation

  • Juste pour aujourd’hui, Demeure libre de toute préoccupation !

  • Juste pour aujourd’hui, demeure libre de tout souci 

  • Dès à présent, Ne te fais pas de soucis

  • Aujourd’hui pas de souci

  • Aujourd’hui, je ne me ferai pas de souci 

  • Aujourd’hui, je ne me fais pas de souci

  • Juste pour aujourd'hui, vous ne devriez pas vous inquiéter

 

 

 

Aujourd’hui, je témoigne amour et respect envers tout ce qui vit.

 

Autres traductions :

 

  • Juste pour aujourd’hui, Je respecte la vie autour de moi sous toute forme

  • Dès à présent, Sois bon envers tout ce qui vit

  • Aujourd’hui soyons bons envers tous

  • Aujourd’hui, j’aurai respect et sollicitude pour tous les êtres (Dama)

  • Aujourd’hui, Montrez de la gratitude pour tout ce qui vit

  • Juste pour aujourd’hui, sois bon envers tes prochains

  

Aujourd’hui, je suis reconnaissant

 

Autres traductions :

  • Juste pour aujourd’hui, Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictionsJ’honore mes parents, mes professeurs, mes aïeux

  • Dès à présent, Compte tes grâces, Honore tes parents, Tes professeurs, Tes voisins, Mange ta nourriture avec reconnaissance

  • Honore tes parents, tes aînés, tes professeurs, tes maîtres… 

  • Aujourd’hui de la gratitude

  • Aujourd’hui, j’accepterai mes nombreuses bénédictions. 

  • Aujourd’hui je suis reconnaissant des nombreux bienfaits  

  • Juste pour aujourd’hui, sois reconnaissant

  • Juste pour aujourd’hui, montre de la gratitude.

  • Vous devriez être reconnaissant pour les nombreuses bénédictions

Comment savoir si j’avance spirituellement ?

Nombreux sont ceux qui, travaillant sur eux-mêmes, n’ont pas l’impression d’évoluer. J’entends « je travaille sur moi et je ne vois pas d’amélioration » ou encore « comment savoir si j’avance bien »…

Notre évolution ne se perçoit pas toujours pourtant cela ne signifie pas qu’il n’y en a pas.

C’est invisible et encore non manifesté. Lorsque je plante une graine, le temps qu’elle germe et surgisse hors de terre peut paraître long et je peux avoir l’impression qu’il ne se passe rien. Or toute cette partie est primordiale. Et je ne peux qu’attendre que le germe soit sorti de terre pour savoir. Bien souvent, il faut que mes pensées changent pour que ma réalité se manifeste comme je le souhaite. Je désire quelque chose (ordre de la pensée, de l’intention) et il va falloir un lapse de temps pour réaliser ce que je souhaite. Lorsque je fais un gâteau, je commence par avoir une idée précise du gâteau que je souhaite faire, j’achète les ingrédients nécessaires, je le prépare et il faut un temps avant que je puisse le manger. Pourtant tout le travail préalable est nécessaire.

Je ne peux que conseiller la patience et la persévérance.

 

Je ne le vois pas parce que je n’ai pas le recul nécessaire. J’avance mais je ne le vois. Un enfant ne se voit pas grandir et bien souvent ses parents non plus. Par contre, nous voyons bien grandir les enfants de nos amis que nous ne rencontrons pas régulièrement. Lorsque nous baignons dans quelque chose, il est difficile d’avoir le recul nécessaire pour appréhender notre évolution. Par exemple, je peux travailler sur ma capacité à être en harmonie, mais comment voir si cette capacité à évoluer si je ne sais pas prendre de distance?

Je me souviens que 6 mois après avoir suivi le stage de Reiki 1er degré, je me suis dit « malgré tous mes auto-traitements quotidiens, il n’y a rien qui a changé » Et une petite voix s’est faite dans ma tête « ah oui, en es-tu si sûre ? Observe mieux. » Et alors oui, j’ai compris que j’avais lâché des peurs et que mes proches me trouvaient plus gaie…

Conseil : faire la comparaison entre qui vous êtes aujourd’hui et celui que vous étiez il y a quelques mois.

 

Je ne sais plus ce que j’ai demandé: je me souviens d’une consultation qui illustre bien cela. Un jeune homme vient me consulter pour un chagrin d’amour et m’explique que cela fait une semaine qu’il ne dort pas et ne mange pas. Et me dit « si au moins je pouvais dormir et manger cela irait mieux ». J’axe la séance sur cette intention. A la fin de la séance, il s’aperçoit qu’il n’a pas de quoi me payer et me dit je passerai dans la journée déposer un chèque. Au bout d’une semaine, n’ayant reçu aucun règlement je l’appelle. Il me répond « je ne vous paierai pas, je suis toujours aussi malheureux ! Cela ne m’a rien fait !» « Ah, bon ! Et vous ne dormez et ne mangez toujours pas ?! » lui ai-je demandé. « Ah, ça si ! » m’a-t-il répondu. Et finalement, dans l’heure il m’a réglé.

Conseil: tenez un carnet où vous notez ce sur quoi vous travaillez. Vous pourrez vérifier combien de fois vous avez travaillé sur ce même thème et mieux appréhender les changements

Je ne sais pas quand j’aurai atteint mon objectif car il n’est pas clairement défini ou est irréalisable.

1. Mon objectif est flou. Je n’ai pas noté exactement ce que je désirai et donc ne sais pas quand je pourrai dire, « ça y est.» Par exemple, « je voudrai aller mieux » est un objectif intéressant mais vague. Où je voudrais aller mieux, comment, à quel niveau… ?

Conseils : je précise et clarifie mon objectif

 

2.Mon objectif est illimité ou trop vaste : par exemple « je veux devenir un être plein d’amour ». Cela fait 30 ans que je travaille sur ce thème et je peux vous assurer que je ne fais que continuer à comprendre et que je pense qu’il n’y a pas de limite à ce thème. Je sais juste que je suis plus remplie d’amour aujourd’hui qu’il y a 30 ans. Pour cela, je peux le partitionner en objectifs plus petits et atteignables.

Conseil : je partitionne mon objectif en sous-objectifs réalisables. Si je souhaite travailler sur mes peurs, je ne travaille pas sur la peur en générale mais je commence par celle qui est la plus présente en moi.

3.Je vérifie que mon objectif est vraiment celui qui est essentiel pour moi.

Conseil : observez comment vous vous sentiriez si vous l’aviez réalisé : est-ce que cela vous fait du bien jusque dans votre corps ?

4. Je cherche comment je saurai que j’ai atteint mon objectif.

J’établis un plan de travail en me laissant la possibilité de le réadapter en fonction de mes besoins réels. Et je réalise les étapes que je me suis fixée. Bien souvent, j’observe que les personnes n’ont pas de plan de travail et partent dans toutes les directions. « Avant-hier j’ai travaillé sur mon ventre, hier sur ma tristesse, aujourd’hui sur mes relations mais les résultats ne sont pas à la hauteur de mes efforts.» Bien-sûr, il est tout à fait conseillé de travailler sur le problème immédiat mais sans oublier votre objectif. En ce moment par exemple, je travaille sur l’unité, il est bien évident que si je suis énervée par une situation, je travaillerai dessus mais je n’oublierai pas le thème principal du moment. Et je pourrai même travailler la situation qui me stresse en me demandant en quoi elle nourrit mon travail sur l’unité.

Conseil : je garde toujours en mémoire ce sur quoi je travaille à long terme pour ne pas faire que du court terme.

 

Plus mon but est clairement défini et réalisable, plus je pourrais dire si j’y suis arrivée. Comparons la vie à une randonnée : généralement je pars de chez moi pour retourner chez moi. Je commence ma randonnée et même si je n’ai fait que 10 pas, je suis déjà en marche. Serais-je satisfaite lorsque j’aurai fait un quart de la randonnée, la moitié, son entièreté ? Et si je n’ai fait que 10 pas, je suis pourtant bien en chemin... Quelle distance parcourue me permettra de penser "ah j’ai bien avancé..." Est-ce que je ne pourrai pas juste apprécier chaque pas, chaque instant même si pour moi, je n’ai pas fini puisque je ne suis pas encore arrivée.

 

Comment apprécier notre évolution ?

Une majorité de personne souhaite ne plus être malheureuse, ne plus ressentir d’émotions désagréables, ne plus avoir de pensées négatives. Et bien-sûr n’y arrivent pas. Les pensées et les émotions sont des informations et nous sont utiles. Evoluer ne signifie pas ne plus ressentir mais comprendre ce que nous ne sommes pas ces pensées et ces émotions et que nous pouvons travailler dessus.

Notre évolution se mesure :

  • d’une part à la capacité et à la rapidité à retrouver notre harmonie à partir du moment où un problème se manifeste.

Un exemple concret : adolescente, je pouvais ressasser une phrase que je jugeais assassine pendant des mois, voire des années. Et fort heureusement, plus j’ai grandi, plus j’ai été capable de régler de plus en plus rapidement ce genre de détail.

Est-ce qu’il vous faut quelques années, quelques mois, une journée pour retrouver votre équilibre à la suite d’un événement plus ou moins difficile de la vie ? Comment à évoluer cette capacité au fil des années ?

  • et d’autre part et c’est vraiment simple : vous sentez-vous mieux aujourd’hui qu’il y a quelques années ? Avez-vous plus d’instant de paix et de joie ? Etes-vous présent de plus en plus souvent ? Que disent les autres de vous ? Où en êtes-vous de votre harmonie avec vous-même, avec les autres et avec l'univers?

Nos valeurs

Je vous invite à un petit temps d'intériorisation.

 

Intériorisation : revenir à soi. 

 

Trouver son essentiel

 

Qu'est-ce que l'essentiel? 


L'essentiel pour moi : c'est bien-sûr moi et ce qui me donne cette force d'avancer : mes fondations. 

Nos fondations sont composées en grande partie de nos valeurs. 

 

Les valeurs sont des notions très importantes car elles sont à l'origine de la majorité de nos actions. Nos valeurs sont bien souvent issues de ce que nos parents nous ont transmis. Elles peuvent être consciemment choisies par chacun de nous ou encore subies. 

 

Par exemple, dans ma famille la valeur "gentillesse" était une valeur qui semblait primordiale. Elle semble à priori positive mais elle a entraîné chez moi, une incapacité à dire non à une personne qui me demandait un service même à mon propre détriment. Elle sous-entendait également que pour être aimé, il fallait que je sois gentille. 

Or, dans la réalité, lorsque j'ai choisi de m'aimer et de me respecter en premier, j'ai senti que cette valeur gentillesse était pour moi limitante. Je la subissais. J'ai donc choisi en toute conscience d'adopter "être vraie et juste". 

 

 

Alors quelles sont ces valeurs qui sont le terreau de notre personnalité? 

 

Les valeurs sur lesquelles reposent notre vie sont comme nos fondations. Que respectons comme valeur? 

 

Lisez tranquillement cette petite liste de valeurs en prenant bien conscience du sens de chacune d'entre elles -

(si vous n'avez pas assez de valeurs ci-après, cherchez sur internet ou sur mon livre "les 7 portes de mon etre") -

 

 

  • paix,

  • amour,

  • confiance,

  • sécurité,

  • reconnaissance,

  • joie,

  • bonheur,

  • partage,

  • union,

  • stabilité,

  • sérénité,

  • sagesse,

  • harmonie,

  • communion,

  • sincérité,

  • gentillesse,

  • unité,  

  • adaptabilité

  • créativité

  • liberté,

  • égalité,

  • fraternité...

 

Et choisissez les trois valeurs qui vous font vous sentir vraiment bien. Tout simplement, et pour chacune des valeurs choisies, l'une après l'autre,  prenez le temps de respirer une valeur :

 

Vous inspirez et vous prononcez mentalement la valeur choisie et vous expirez et vous prenez le temps de ressentir dans votre corps l'énergie de la valeur choisie.

 

Et pour aller un peu plus loin, je vous invite à chercher comment vous vous sentiriez si vous augmentiez la qualité de la valeur choisie dans votre vie. 

 

 

Pour être en harmonie avec les autres et avec l'univers, 

il s'agit juste d'être en parfaite harmonie avec soi-même.