M'aider lorsque je suis malade

Exercice pratique : apprendre à comprendre la maladie

Si vous souffrez, ce post peut être pour vous. Vous pouvez participer activement à votre guérison. La maladie peut être un chemin, au moins, elle nous montre la voie de ce qui important de nous occuper en nous pour aller mieux.

1. Accueillir la souffrance. Détendez-vous profondément et laissez votre conscience bienveillante envelopper et accueillir sans jugement l'espace qui a besoin d'aide.

2. Regarder avec bienveillance cet espace et comprendre son besoin : cet espace en souffrance est à regarder avec énormément de bienveillance. Imaginez un petit enfant en train de pleurer, vous n’auriez généralement pas le cœur à le détester mais bien plutôt à tenter de le consoler. Adoptez un regard plein de sollicitude et de tendresse pour cette zone de votre corps. Pénétrez dans cette zone et trouvez l’enfant qui souffre. Allez vers lui avec toute votre tendresse, toute votre douceur. Si vous avez votre deuxième degré de Reiki, reliez-vous à lui en utilisant le HS et le CR, cela vous permettra d’aller plus vite. Cela fonctionne très bien aussi en état de relaxation profonde. Et demandez-lui : "de quoi as tu besoin pour retrouver ta pleine harmonie". Donnez-lui ce dont il a besoin jusqu’à ce qu’il se sente mieux. Attention parfois, il a plusieurs besoins. C’est toujours le cas pour les maladies graves.


3. Trouver les causes pour les libérer. Même si vous vous sentez mieux, il peut être intéressant de libérer les causes qui ont créées ces symptômes pour que les symptômes n’aient pas à nouveau à se manifester pour signaler que le problème n'est pas résolu. Essayer de comprendre la souffrance. La maladie peut s’entendre comme un message du corps. Et là, votre corps vous parle peut-être un peu fort, puisque vous souffrez. Vous pouvez essayer de trouver ce que dit cette souffrance ?

Si vous avez votre deuxième degré de Reiki, activer le SHK et le CKR sur la zone sur laquelle vous souhaitez travailler et demander à la mémoire cellulaire de vous traduire en mot la raison de cette douleur.

Si vous ne faites pas de Reiki, faites le calme intérieur et demandez à votre inconscient de rendre conscient les messages de cette maladie. Et essayez de devenir l’ami(e) de cet espace en souffrance : au moins écoutez-là.


4. Contacter sa propre perfection. La maladie est juste une distorsion plus ou moins grande de notre équilibre de base ou de notre harmonie. Pourtant l’harmonie est là, tout comme le ciel bleu est toujours au-dessus des nuages même si nous l’oublions, notre esprit est toujours pure et vierge de maladie. Descendez dans les profondeurs de vous-mêmes jusqu’à retrouver votre espace d’harmonie ou encore votre paix.

Laissez grandir votre propre puissance d’amour, votre propre puissance de paix, votre propre lumière et prendre entièrement tout l’espace de votre être.

5. Gratitude. Si vous en avez besoin, pardonnez à cette zone. Prenez le temps maintenant de remercier avec infiniment d’amour, la zone de votre corps qui a manifesté la souffrance pour que vous puissiez prendre conscience de vos propres déséquilibres. Ou encore cette zone s’est fait entendre pour que vous puissiez retrouver votre nature parfaite et infinie.


Si c'est trop difficile, faites-vous aider par un thérapeute. Ou encore télécharger les fichiers audio en ligne sur "La Porte du Corps" sur ce site. Belle participation à votre propre guérison.


33 vues
  • Facebook
  • Instagram