Les émotions


Voici venue l'occasion de faire un petit point pour mieux comprendre nos émotions.

Alors qu'est-ce qu'une émotion?




Nous classons généralement les émotions en deux catégories :

  • Les émotions dites à valence positive, celles que nous aimons ressentir : la joie…

  • Les émotions dites à valence négative celle que nous aimons moins ressentir : la peur, la colère, la tristesse…

L’émotion est une information qui me prépare à l’action

Pourtant, en réalité, il n’y a pas d’émotion négative si je considère que l’émotion est une information. Et cette information est utile dans le sens où elle me parle de moi et de comment j’appréhende le monde qui m’entoure et me motive à adopter une stratégie d’action.

La peur par exemple m’avertit dans la majeure partie des cas qu’il y a un danger et me prépare à réagir : c’est le fameux « combattre ou fuir ».



Ma façon de penser influence mes émotions.

Comprendre que ma pensée crée en majeure partie mes émotions est un premier possible pour mieux gérer ses émotions. Lorsque je pense au confinement, je peux choisir de penser à tout ce qui a été négatif : la difficulté à travailler, la solitude de certaines personnes, la maladie, la mort et cela va engendrer des émotions plutôt désagréables en moi. Comme je peux choisir de penser à tout ce que cela m’a apporté de positif – effectivement j’ai eu du temps pour enregistrer tous les exercices pratiques de mon livre, pour passer du temps avec mes enfants… et cela va créer des émotions plutôt agréables en moi.

Pour mieux saisir en quoi vos pensées créent vos émotions, je vous invite à écouter la méditation en accès libre 2.1 Comprendre que mes pensées influencent mes émotions.

Clarifier ce que je ressens et faire baisser l'intensité de notre émotion

Pour travailler sur une émotion, je vous invite à clarifier ce que vo


us ressentez et à diminuer le niveau de votre intensité émotionnelle

Parfois ce que nous ressentons est plutôt du domaine du ressenti et il est difficile de travailler sur une notion confuse ou vague. Un conseil : prendre le temps de clarifier ce que vous ressentez. Comment ? Posez-vous dans un endroit où vous ne serez pas dérangé et acceptez pleinement ce que vous ressentez, vivez-le dans votre corps sans jugement. Faites l’expérience de votre ressenti… C’est aussi une bonne façon de calmer l’intensité d’une émotion. Puis lorsque vous avez vécu cela pendant quelques minutes, trouvez une image qui symbolise votre ressenti, un mot, une phrase.

Vous pouvez vous referez au chapitre 2 – La porte des émotions de mon livre les 7 Portes de mon être ou encore écoutez la méditation 2.2 Je clarifie mon émotion.

De nombreuses techniques peuvent vous aider à faire baisser l’intensité de vos émotions : la sophrologie, l’EFT, le Reiki, la méditation en pleine conscience…

Vous trouverez sur mon site trois exercices dans « je médite » pour vous y aider :

2.4 Je prends de la distance par rapport à mon émotion

2.5 Cohérence cardiaque



2.6 EFT

2.12 Je me pardonne

L’émotion est un langage

Nos émotions négatives nous parlent de besoins cachés insatisfaits

Chaque émotion négative parle d’un besoin insatisfait. Pour vous aider, je vous invite à vous poser la question : « de quoi aurai-je besoin pour retrouver ma paix ou ma joie lorsque je ressens telle émotion ? »

De quoi avons-nous communément besoin lorsque nous avons peur ? D’être rassuré ? De se sentir en sécurité ? D’être protégé ?

Les besoins essentiels, et il y en a des dizaines, vont tourner autour : de l’amour, de la reconnaissance, de la sécurité, de la paix, de la liberté, du partage…Vous retrouverez une liste plus conséquente des besoins dans mon livre


p 84 et 85 ou sur internet.

Et lorsque nous avons trouvé de quoi nous avons besoin, il s’agit de se le donner à soi-même et c’est simple et plutôt agréable à faire. Si j’ai besoin d’amour, je prends le temps de m’aimer vraiment. Si j’ai besoin de reconnaissance, je me regarde avec reconnaissance, je peux voir tout ce que je fais et me reconnaître comme quelqu’un de bien…

Pour vous aider, écoutez les méditations :

2.7 Je comprends le langage de mon émotion

2.8 Je me donne ce dont j’ai besoin

2.9 La bulle ressource

2.10 Le génie imaginaire



Nos émotions positives sont du pur carburant

Nous pouvons bien-sûr travailler sur nos émotions dites négatives. Mais une façon d’aller mieux est d’apprendre à développer nos émotions positives, celles qui nous font du bien. Et plus nous prenons l’habitude de travailler sur le positif, plus nous verrons le positif autour de nous.

Quelque soit ce que nous avons vécu, nous avons


ressenti des moments de bonheur et ces moments heureux font vraiment partie de nos richesses intérieures. Comprendre pourquoi nous avons été heureux à ce moment-là en essayant de se détacher des faits, nous permet d’en prendre conscience pour le reproduire davantage dans notre futur. Voir « Je médite » 2.13 Ce qui me rend heureux

Et pour terminer en beauté, les méditations de cette Porte des Emotions, laissez-vous ravir par la très belle méditation 2.14 Les ingrédients du bonheur où je vous invite à explorer les différents ingrédients qui peuvent participer à votre bonheur.


Pour tous les abonnés aux méditations, la première visioconférence des méditations

Jeudi 9 juillet de 19h à 20h

avec une méditation inédite et la possibilité de me poser en direct vos questions en directe.

Ouverte également à tous les participants des ateliers La Méthode l'Etre

32 vues
  • Facebook
  • Instagram