Développer une opinion positive de soi-même

2020 commence, nous pensons avoir le temps de mettre ce que nous désirons en place et voilà que janvier est déjà presque terminé.

Et nous pourrions voir tout ce que nous n'avons pas fait et commencer à utiliser le critique intérieur pour se juger.

Mais ce n'est pas ce que nous allons faire, n'est-ce pas?


Nous allons utiliser la douceur, la bienveillance, le respect et l'honnêteté pour développer une bonne opinion de soi-même?


Enfant, nous construisons l'opinion que nous avons de nous-même en fonction de l'opinion que nos parents, nos proches,nos professeurs et toutes les personnes que nous rencontrons, nous renvoient. On appelle cela externaliser notre opinion.

Adulte, il n'est plus question de laisser l'opinion que nous avons de nous-même fluctuer uniquement selon les appréciations d'autrui. Il est primordial d'avoir une opinion positive de soi qui dépend en grande partie de soi-même. Il s'agit d'internaliser notre opinion de nous-mêmes.


Lorsque je n'ai pas une bonne opinion de moi-même, il est très difficile de m'aimer et de m'accepter.


Au contraire plus je développe une opinion bienveillante, respectueuse et bien-sûr honnête de moi-même, plus je suis capable de m'aimer et de m'accepter tel que je suis et plus je me sens solide et stable.


Les opinions que nous avons de soi sont en quelques sortes une partie des fondations de notre maison.


Alors quelle opinion avez-vous de vous-même?


Surtout prenez le temps de transformer les opinons négatives en opinions utiles et positives. Pour cela voir l'article "transformer les pensées négatives en pensées utiles et positives"


Noter ces opinions et accepter de les garder quelque soit les messages contradictoires qui peuvent vous parvenir.


Il y a une dizaine d'année, ma fille me dit "maman, tu n'écoutes jamais rien!"

J'ai eu l'impression de recevoir une gifle. En effet, j'avais cette opinion "je suis une bonne écoutante", cela m'avait été dit plusieurs fois dans mon adolescence et bien évidemment dans mon rôle de thérapeute. Et voilà que ma fille de 16 ans alors, faisait écrouler cette croyance.


J'y ai réfléchis et j'ai compris que je ne pouvais pas être tout le temps, 24h/24, une bonne écoutante, mais que la plupart du temps et quand j'étais disponible, je savais prendre le temps d'écouter et en plus j'aimais cela.

J'ai donc affiné mon opinion, je suis une bonne écoutante quand c'est au bon moment et au bon endroit.


Alors oui, nous pouvons avoir une opinion bienveillante, respectueuse et honnête de soi et nous pouvons aussi accepter que nous ne pouvons pas utiliser nos capacités tout le temps et n'importe où.


Autre exemple : ceux qui me connaissent savent que je suis plutôt douce et souriante. Pourtant vous pourriez être surpris de me voir lorsque quelqu'un agresse mes enfants : je suis alors une vraie lionne. Ce qui m'aide à ancrer cette opinion : je peux compter sur moi et les miens peuvent compter généralement sur moi.


Internaliser son opinion de soi ne veut pas dire que nous devons cesser de nous préoccuper de l'opinion des autres à notre égard. Cependant si notre opinion de nous-même est solide, nous saurons si les critiques ou jugements à notre égard sont recevables, et s'ils le sont, peut-être est-ce uniquement pour une situation et dans un contexte particulier. Et nous pouvons toujours utiliser les feedbacks pour nous améliorer, s'ils nous semblent justes et utiles et si nous en avons envie.


(Je trouve que plus le mot feedback ou retour d'information est plus juste que critique ou jugement que j'ai tendance à connoter plus négativement)


Alors quelle opinion bienveillante, respectueuse et honnête de vous-même souhaitez-vous conserver et que vous ne laisserez personne détruire?


21 vues
  • Facebook
  • Instagram